Advertise Here

Mes passions

- Another Blogger Blog's

Quatrième de couverture :
Trois soeurs.
Marie l'aînée, s'abrite dans son bonheur quotidien entre son mari pianiste, sa librairie de livres anciens et ses deux filles.
Anne, la cadette, vit en plein vent, au pied de son phare, à Port-Manech. Sculpteur qui n'a pas la chance d'être reconnue, elle dévore la vie, les hommes, et tente de joindre les deux bouts.
Lise, la benjamine, la plus solitaire, la plus fragile aussi, cherche désespérément une rampe à laquelle s'accrocher pour sortir de sa mélancolie et croire encore aux promesses de la vie.
Toutes les trois s'étaient éloignées de leur père, homme taciturne et froid. Mais à sa mort elle doivent se pencher malgré elles sur leur héritage familial, comprendre cet homme silencieux, son histoire. Elles cherchent alors à repenser leur existence, leur relation, libres enfin de choisir ce qu'elles veulent vraiment.
De Paris aux côtes bretonnes en passant par la Méditerranée, une saga familiale vive aux multiples rebondissements.

Ce que j'en ai pensé

Le père d'Anne, Marie et lise décède. Le début du récit, la mort de ce père avec qui elles n'avaient plus de relations depuis le divorce violent et douloureux de leurs parents. Chez le notaire elles vont découvrir l'existence d'un quatrième héritier, un homme, à qui reviendra l'entreprise de leur père. Marie l'aînée va vouloir déterrer les secrets de famille, tout au long du roman nous allons découvrir la face cachée de ce père qui semble être une autre personne, ce dernier s'était créé une sorte de deuxième famille mais avec des relations bien particulières et bien étranges et que l'on découvrira tout au long du roman.
J'ai été très tout de suite séduite par l'histoire de ces trois sœurs. Tout au long des chapitres nous découvrons la vie de ces trois femmes, chacune à tour de rôle elles nous dévoilent leur vie privée, leur famille et leurs réflexions... Il y Lise, la petite dernière, qui ne fait pas confiance à la vie et qui depuis toute petite a le sentiment qu'on va l'oublier quelque part. Puis Marie qui n'arrive pas à se faire connaître en tant que sculpteur mais qui, tout en cherchant l'homme de sa vie, vit heureuse dans sa petite maison de Bretagne qu'elle ne changerait pour rien au monde même pour les plus beaux palais de la terre, elle aime marcher en plein vent sur les sentiers et voir la mer. Et la troisième, l'ainée, Anne, la petite bourgeoise, qui partage sa vie avec "Alex" son mari musicien et sa vieille librairie "sa vieille dame, solide, digne, apaisante" comme elle dit, où l'on peut trouver des éditions rares. Marie qui veut savoir qui est réellement ce père, qui fera connaissance avec Rachel pour découvrir les secrets de famille.

Une écriture fluide, des pages qui tournent de plus en plus vite, même trop vite. Un roman très bien écrit, des personnages très attachants, une lecture qui m'a séduite. Un premier roman de Françoise Kerymer qui pour moi est une réussite.

7 commentaires:

Anne Sophie a dit…

je connais qqn qui va te l'emprunter : MOI :) :) :)

Ikebukuro a dit…

Moi aussi j'avais vraiment bien aimé ce livre avec une préférence pour la Bretonne. Je me souviens que autant l'histoire des 3 soeurs m'avait intéressée, autant la vie du père m'avait déçue.

silvi a dit…

une histoire qui donne envie .. je le note

Malo a dit…

Ce livre a l'air très intéressant et en plus, je trouve la couverture magnifique. Je note.

Fleurdelyss13 a dit…

Coucou Christine
Merci pour ton message. Moi-aussi ma liste s'allonge, mais je ne puis résister lorsque je rencontre des livres qui m'intéressent.
Ton résumé me donne envie de lire celui-ci aussi, et, comme Malo, je trouve la couverture superbe.
Je te souhaite une bonne fin dejournée.
A bientôt

Leiloona a dit…

Un premier roman réussi ? Je le note, bien sûr ! :D

Pimprenelle a dit…

Le titre est intriguant et ton billet donne vraiment envie d'en savoir plus!