Advertise Here

Mes passions

- Another Blogger Blog's

Quatrième de couverture :

"Quels événements, dans la Thiérache d’après-guerre, peuvent conduire du bistrot « Le Dernier Sou » à l’hôtel du Palais et de La Primatiale de Lyon, puis aux vitrines d’Amsterdam ? Le refus d’une vie tracée à l’avance, la passion de l’écriture ou tout simplement l’Amour ? En dévoilant le quotidien de Laure et Lou, Claude Mouflard livre ici un bouleversant témoignage humain. Par sa sincérité, ce roman nous laisse un inoubliable parfum de candeur et de jeunesse…"

Ce que j'en ai pensé

Laure dix-sept ans, sans père et délaissée par sa mère qui vit sa vie à Paris, vit à Etricourt avec sa grand-mère Adrienne au début des années 1960. Dans leur misérable maison elles passent leurs journées à tisser des nids d'oiseaux. Julia, sa voisine, est sa confidente et la protège de sa grand-mère qui a des idées un peu anciennes sur la vie et surtout par rapport aux relations filles-garçons.
Mais un jour le bistrot "Le dernier Sou" est loué pour une durée indéterminée par Théodore Dams. Laure doit y aller faire le ménage et de là sa vie va changer. Cet homme beaucoup plus âgé qu’elle va lui faire découvrir les livres, l'écriture et le véritable amour même si Théo se l'interdit. Mais la réaction de la grand-mère va être cinglante.
Dans une deuxième partie, nous découvrons le personnage de Lou qui arrive à Etricourt, une femme écorchée par l'abandon de l'homme qu'elle aimait. Une Lou qui va marcher sur les traces de Laure qu'elle apprend à connaître sans l'avoir vue et de Théodore son père qu'elle avait un peu délaissé.
Avec un peu de recul je dis que c'est une belle lecture, une belle histoire avec des femmes très attachantes. Ma première réaction était un peu mitigée car ce n'est pas un récit facile mais il est écrit avec un grand talent. L'auteur nous transmet un grand moment d'émotions, différentes facettes de l'amour, l'amour bafoué d'une mère pour sa fille, l'amour passion, l'amour que vous fait vibrer mais aussi celui qui vous torture et vous détruit.
Une lecture qui ne m'a pas laissée pas indifférente, je vous laisse donc le plaisir de le lire

6 commentaires:

Mélusine a dit…

C'est une lecture qui suscite différentes réactions mais je trouve difficile de mettre des mots dessus. En tout cas, elle ne laisse pas indifférent!

Anne Sophie a dit…

un joli billet :)

Fleurdelyss13 a dit…

Bonsoir Christine
Ma liste étant déjà tellement longue que je ne pense pas ajouter celui-ci.
Merci pour ton message.
Je te souhaite un bon week-end.
A bientôt

lasardine a dit…

je trouve aussi que c'est difficile de mettre des mots précis sur le ressenti de cette lecture, preuve que ça ne laisse pas indifférent!
l'écriture m'avait beaucoup plu!

Malo a dit…

J'ai vraiment adoré ce roman, qui m'a fait découvrir un auteur de talent. Bel avis...

belledenuit a dit…

Un livre que j'ai totalement adoré et j'ai beaucoup aimé la plume de l'auteur.