Advertise Here

Mes passions

- Another Blogger Blog's

Quatrième de couverture :
Je m'appelle Jean Atwood. Je suis interne des hôpitaux et major de ma promo. Je me destine à la chirurgie gynécologique. Je vise un poste de chef de clinique dans le meilleur service de France. Mais on m'oblige, au préalable, à passer six mois dans une minuscule unité de " Médecine de La Femme ", dirigée par un barbu mal dégrossi qui n'est même pas gynécologue, mais généraliste! S'il s'imagine que je vais passer six mois à son service, il se trompe lourdement. Qu'est-ce qu'il croit? Qu'il va m'enseigner mon métier? J'ai reçu une formation hors pair, je sais tout ce que doit savoir un gynécologue chirurgien pour opérer, réparer et reconstruire le corps féminin. Alors, je ne peux pas - et je ne veux pas - perdre mon temps à écouter des bonnes femmes épancher leur coeur et raconter leur vie. Je ne vois vraiment pas ce qu'elles pourraient m'apprendre.


Ce que j'en ai pensé :
Jean Atwood, interne des hôpitaux et quatre fois major de promotion, vise un poste de chef de clinique en chirurgie gynécologique alors que va-t-elle apprendre dans ce service de "médecine de la femme"? Elle ne veut pas écouter ces femmes parler à longueur de journée de pilule, de contraception, d'avortement ou autre, elle ce qu'elle veut c'est travailler au bloc, et puis ce médecin, le docteur Karma, pour qui se prend-il ? Il n'est même pas gynécologue ce n'est qu'un médecin généraliste, il les séduit toutes, ses patientes, ses infirmières et assistantes et pourtant il n'est même pas beau ? Jean, cette arrogante interne, va vite devoir se remettre en question.
J'ai adoré. Non seulement c'est un livre qui parle de la femme, mais de plus et avec beaucoup de pudeur l'auteur a su, avec parfois humour, nous peindre des situations parfois très délicates vécues par les femmes devenues patientes.
J'ai fortement apprécié les deux principaux personnages, j'ai savouré leur face à face où dès le premier instant la tension est montée:
Tout d'abord cette jeune interne arrogante qui d'entrée de jeu nous dit "je ne veux pas être là, je n'ai rien à y faire, ces histoires de femmes m'agacent". Cette jeune interne qui va être déstabilisée dès les premières consultations par ces nouvelles méthodes, qui va complètement changer sa manière de voir les choses et qui va s'avérer d'une extrême sensibilité.
Et ce médecin qui est peut être un gentil barbu qui sait écouter ses patientes et les mettre en confiance, mais qui vis-à-vis de cette brillante interne est le praticien expérimenté qui sait tout. Ce médecin, assisté de sa fidèle assistante et de ses dévouées infirmières, qui veut tout simplement guider, malgré elle, Jean vers une médecine plus humaine. Un médecin comme lui tout le monde voudrait en avoir un.
Tout semble les séparer, et pourtant… De plus on rencontre dans ce livre les patientes qui nous racontent leurs histoires en nous révélant leurs angoisses et leurs peurs mais aussi leurs souffrances et leurs espoirs. Qui nous parlent de leurs relations avec d'autres médecins et qui nous disent pourquoi elles viennent voir le docteur Karma.
Même si la fin est un peu surprenante c'est un livre que j'ai vraiment beaucoup aimé. J'ai hâte de découvrir d'autres récits de Martin Winckler et j'espère en retirer le même enthousiasme.

Un grand merci au Forum Club de Lecture ainsi qu'aux Editions Folio pour cet envoi !


          

7 commentaires:

Anne Sophie a dit…

tu me le prêtes ??? :) :) :)

Marion a dit…

Ca a l'air d'une jolie histoire ! Pas forcément ce que j'ai envie de lire en ce moment, mais sans doute un jour !

Christine a dit…

Je veux bien te le prêter ma petite Anne Sophie

Malo a dit…

Je suis en train de le lire et je n'arrive pas à accrocher. La plume de l'auteur est sympa, talentueuse, mais l'histoire ne me touche pas ; je trouve qu'il y a beaucoup de longueurs, et je n'arrive pas à m'attacher aux personnages !

Clara a dit…

Ah, je l'ai abandonné... Jean m'agaçait et je ne sais pas, l'univers gynéco me m'a pas attirée.

Ton blog est splendide !!!!!

Anonyme a dit…

A chaque fois que je lis ds critiques elles sont bonnes.je verrai à le mettre dans ma PAL

pyrausta a dit…

zut! je suis allée trop vite!! le commentaire précédent est de moa..