Advertise Here

Mes passions

- Another Blogger Blog's


Quatrième de couverture :


Quand sa fille Paloma déserte sans prévenir la somptueuse villa familiale, Vida Izzara croit en deviner la raison : elle serait partie avec son amant vivre une vie moins conventionnelle. Jusqu'au jour où Vida comprend que c'est elle aussi que Paloma fuit. Aidée par Taïbo, qui enquête sur un couple de jeunes gens habitant clandestinement les demeures inoccupées de la région, elle part à la recherche de sa fille. Ce périple la conduira de l'Irigoy de son enfance aux recoins secrets de son coeur.


Ce que j'en ai pensé :


Rentrant de vacances Gustavo Izzara constate que sa somptueuse maison a été habitée pendant son absence. Il appelle la police pour qu'elle vienne constater ce vol étrange puisque aucun objet n'a été dérobé et que les intrus se sont installés dans la maison vidant le congélateur et une partie de la cave. C'est ainsi que Vida Izzara, son épouse, va faire la connaissance de l'énigmatique inspecteur de police, Taïbo. Vida va très vite se sentir en confiance avec Taïbo, elle va lui confier que son unique fille Paloma a quitté le nid familial pour suivre le mystérieux et beau jardinier Adolfo, elle les soupçonne même d'être les squatteurs de sa maison. Taïbo va partir à la recherche des jeunes gens en entraînant Vida sur les chemins de son enfance.

Un très beau livre. Je découvre l'auteure Véronique Ovaldé, j'ai aimé son style coloré, plein de douceur qui fait que ce livre se lit presque comme un conte. D'ailleurs elle y fait des clins d'oeil à Peau d'âne, boucle d'or, elle imagine des maisons en pain d'épice. Une histoire banale qui se passe en Amérique latine mais qui vous charme. J'ai beaucoup aimé le personnage de Taïbo tout en finesse. Une lecture des plus agréables.

7 commentaires:

Emma a dit…

Encore une auteure que je voies souvent sur les blogs et que je n'ai jamais lue, il va falloir y remédier.

Anne Sophie a dit…

tout pareil que emma :)

leiloona a dit…

Alors si tu as aimé, je te conseille de lire son précédent "ce que je sais de Véra Candida", un poil au-dessus de celui-ci. ;)

Ikebukuro a dit…

Il est dans ma wish-list depuis une petit moment et au vu de toutes les bonnes critiques que je peux lire à droite à gauche, je pense qu'il va remonter rapidement en tête de liste.

Alinea: a dit…

J'avais lu "Ce que je sais de Vera Candida" j'avais bien aimé

Géraldine a dit…

J'ai découvert aussi cette auteure avec ce livre dont j'attendais beaucoup tant Véronique Ovaldé est couverte d'éloges et tant son discours lors d'une conférence m'avait touchée. Et finalement, j'ai été déçue, je n'ai pas été touchée par cet univers.

eidole a dit…

Je suis en train de lire je n'ai donc fait que survoler ton commentaire, je reviendrai voir ça quand je l'aurai terminé...