Advertise Here

Mes passions

- Another Blogger Blog's

C’est l’histoire d’une femme, d’une femme qui fuit le monde, elle habite dans la plus petite chambre du Ritz, prend seule son thé brûlant, aime les bains chauds (mais surtout pas de douche), le matin et le soir sa petite nièce l’appelle, 24 heures sur 24 sa radio est allumée, est-ce pour ne plus entendre ses peurs. Tous les après-midi elle sort dans Paris met une jolie robe, un chapeau et des gants. Elle est seule, face à son passé, face à ses souvenirs, elle souffre. Elle n’oublie pas ce camp de concentration où elle a faillit mourir, où elle n’était plus un être humain, un numéro gravé sur son bras qu’elle n’effacera plus jamais…



Mon avis : Une belle couverture en noir et blanc, une jolie femme avec un grand chapeau, mais surtout un billet d’Anne Sophie qui vous donne envie de ne pas passer à côté de ce court roman. Une histoire à laquelle on ne peut rester insensible. Superbe. Je l'ai tant aimé que je l'ai lu deux fois de suite dans la même soirée.




1 commentaires:

TINUSIA a dit…

Oui, le billet d'Anne-Sophie crée l'envie de passer du temps avec "Madame", cette femme au passé douloureux qui lui colle à l'âme ! Je vais l'inscrire dans mes "envies de lire"...