Advertise Here

Mes passions

- Another Blogger Blog's

Quatrième de couverture :
Si les vieilles dames se mettent à buter les jeunots, si des doyens du troisième âge se shootent comme des collégiens, si les commissaires divisionnaires enseignent le vol à la tire à leurs petits-enfants, et si on prétend que tout ça c'est de ma faute, moi, je pose la questio : où va-t-on ?
Ainsi s'interroge Benjamin Malaussène, bouc émissaire professionnel, payé pour endosser nos erreurs à tous, frère de famille élevant les innombrables enfants de sa mère, cœur extensible abritant chez lui les vieillards les plus drogués de la capitale, amant fidèle, maître affectueux d'un chien épileptique, Benjamin Malaussène, l'innocence même ("l'innocence m'aime") et pourtant… pourtant, le coupable idéal pour les flics de la capitale.

Ce que j'en ai pensé :

"On dirait que Belleville règle ses comptes de son histoire avec la Loi. Rades et fourgons jouent les vases communicants. C'est la valse du dealer, c'est la course à l'Arabe. Mais que se passe-t-il ? On a encore égorgé une vielle ? Non, cette fois, c'est une vieille qui a farci un flic".
Toutes les brigades sont sur le pont. L'inspecteur Van Thian, travesti en petite vieille vietnamienne, a bien cru pouvoir en arrêter deux, il a retiré sous leur nez de l'argent, mais Mo le Mossi et le kabyle ont joué aux gardes du corps et ont raccompagné la petite vieille en lui faisant peur pour qu'elle arrête de se balader la nuit avec de l'argent sur elle. Et ça, ça inquiète plus que tout l'inspecteur, "la consigne est passé pas un seul camé ne lèvera le petit doigt sur elles". Quand à son collègue, Pastor, le fils de bonne famille aux manières douces avec son inaptitude à parler l'argot, enquête sur une tentative d'assassinat par noyade, une femme a été jetée à la Seine, complètement droguée.
Et au milieu de tout ça, Benjamin Malaussène tente tant bien que mal de faire régner l'ordre dans sa famille atypique, où se mêlent parmi ses frères et sœurs, une mère très fertile (elle attend son 7ème enfant), un chien épileptique et ces cinq vieillards recueillis pour les sortir de leur isolement et de la drogue. Ben, bouc émissaire professionnel, va se retrouver malgré lui mêlé à une affaire criminelle.

J'avoue que je ne pensais pas en lisant le quatrième de couverture que ce livre me plairait autant. J'ai vraiment adoré, une histoire riche en rebondissements. Le thème policier est grave : drogue, meurtre, mais le ton et le langage familier souvent argotique sont très agréables. Je me suis laissée portée par cette enquête ainsi que par les nombreux personnages qui malgré leurs différences sont très intéressants. J'ai vraiment beaucoup aimé les rapports entre les deux inspecteurs Pactor et Vian Thian. Je me suis amusée dans cette famille où la petite nouvelle Verdun pousse des cris stridents, le grand-père racontent ses histoires sous les yeux presque endormis des enfants. J'ai aimé Benjamin qui ne perd jamais pied même dans les situations les plus périlleuses.

Des chapitres courts et une écriture très fluide ce livre se lit tout seul. Avec la fée carabine j'ai fait la connaissance de Pennac et de la tribu Malaussène et j'en redemande. Un vrai coup de cœur.

8 commentaires:

Géraldine a dit…

Encore un auteur que je n'ai jamais lu... Il va me falloir plusieurs vies pour venir à bout de toutes ces tentations.

Mélusine a dit…

Je suis une grande fan de la tribu Malaussène

Anne Sophie a dit…

si tu es très très sage, je te prêterai les autres tomes de la saga Malaussène que j'ai ^^

Leiloona a dit…

J'avais lu "Au bonheur des ogres" et je l'avais adoré, je ne sais pas pourquoi je n'avais pas continué avec ce roman, du coup ...

Malorie a dit…

J'avais lu ce roman quand j'avais 11 ans et il m'avait bien plu et bien marqué. J'ai appris, par la suite, qu'"Au bonheur des ogres" était en quelques sorte le premier tome de la saga Malaussène. Du coup, j'ai bien envie de relire ces ouvrages !

lasardine a dit…

j'suis fan fan fan de la saga Malaussène!!!

Midola a dit…

Je garde un excellent souvenir de ce roman que j'ai lu juste après le bac il y a déjà quelques années... Je n'ai pas lu tous les titres de la tribu Malaussène mais ça me donne envie de me replonger dedans !

Alex Mot-à-Mots a dit…

J'avais bien aimé les trois premiers. Après, je les avais trouvé moins ontéressants.