Advertise Here

Mes passions

- Another Blogger Blog's

Quatrième de couverture :

A l'aube du XVIIIe siècle, un des plus petits Etats d'Europe, le duché de Lorraine, se relève de l'occupation française, dans l'espoir de connaître une génération de paix. Nicolas Déruet est chirurgien ambulant. Emprisonné à la suite d'une opération durant laquelle le patient est décédé, il est obligé de s'exiler dans les armées de la coalition en guerre contre les Turcs. De retour à Nancy, il développera son art à l'hôpital Saint-Charles et n'aura de cesse de laver son honneur. Des campagnes lorraines aux steppes hongroises, des hôpitaux militaires aux ors des palais royaux, il connaîtra le destin hors norme d'un homme guidé par la passion de la chirurgie et déchiré par le choix impossible entre deux femmes que tout oppose : l'accoucheuse Marianne Pajot et Rosa, marquise de Cornelli. Dans cette épopée romanesque, Eric Marchal s'empare d'un thème passionnant, la rivalité féroce entre médecins et chirurgiens. Il nous convie aux opérations que réalise son héros, Nicolas Déruet, toutes tirées de cas réels, documentés par les comptes rendus de l'Académie royale de chirurgie.

Ce que j'en ai pensé :

 UN GRAND COUP DE COEUR


Nicolas Déruet exerce la profession de chirurgien ambulant, en 1694 il revient à Nancy occupé par les armées françaises, il souhaite se poser un peu et s’installe chez son ami et maître François avec qui il va exercer. Lorsqu’un de ses riches patients décède et sous le coup d’une accusation mensongère, il doit fuir Nancy et quitter la belle Marianne, une sage-femme dont il a fait la connaissance et dont il est tombé amoureux. Il s’engage dans les armées qui mènent la guerre aux forces ottomanes. Sur les routes et les champs de batailles, dans des hôpitaux de fortune il soigne de nombreux blessés par balles, flèches ou mitraille. Il va se trouver sur le chemin du Duc de Lorraine et lui éviter une mort certaine sur un champ de bataille en le sauvant des ennemis. Léopold 1er va l’attacher à ses services comme son premier chirurgien. Quand Léopold 1er reprend possession de son fief, tout en restant l’obligé du roi Louis XIV, Nicolas rentre avec la suite à Nancy, il a emmené avec lui un jeune Tsigane Azlan qui travaille avec acharnement avec lui pour apprendre les rudiments du métier de chirurgien. Nicolas espère que Marianne l’attend fidèlement et part pour la retrouver après ces quatre années d’absence. Mais il semble que Marianne est quitté le duché. Sa trace se perd à la sortie de Nancy. Nicolas ne peut s’y résoudre mais son travail à St Charles lui prend tout son temps, en effet « le chirurgien des pauvres » officie chaque jour de l’aube jusque tard après le coucher du soleil y compris le dimanche. Il va faire confiance à la jeune veuve Rose pour retrouver les traces de son amie. 
Une fresque historique des plus prenante. Mêlant l’aventure et le romantisme sur une longue période de 1694 à 1729, voici un roman qui passionne. On apprend à la fin du livre que l’auteur a travaillé consciencieusement à son ouvrage et que les opérations chirurgicales qu’il nous relate proviennent de cas réels, ainsi que les relations entre les deux corporations que sont les chirurgiens qui procèdent à des véritables opérations et les médecins qui ne voyaient que par les saignées. J’ai également aimé découvrir des faits historiques que je ne connaissais pas sous le règne de Louis XIV.
Un livre que j’ai énormément apprécié et que je vous invite à découvrir, plongez sans crainte dans ces 620 pages qui se tournent avec une vitesse surprenante riches en faits historiques, romantiques et amicales.

1/52

3 commentaires:

Anne Sophie a dit…

youhou je vais me régaler !!
que tu as de la chance d'avoir une fille aussi gentille qui te prête de si chouettes lecture :)

Alinea Book1 a dit…

je note il m’intéresse beaucoup

Christine a dit…

Alinea sans hésitation c'est le roman historique à ne pas manquer