Advertise Here

Mes passions

- Another Blogger Blog's

Quatrième de couverture :

À douze ans à peine, l'avenir d'Aliénor est tracé. Elle doit épouser le fils de Geoffroy le Bel, le jeune Henri, prétendant légitime au trône vacant d'Angleterre. Par cette union, la jeune duchesse d'Aquitaine apporte à l'ennemi juré de la France l'une des plus riches régions du royaume. Louis VI ne peut se résoudre à voir triompher les plans de Mathilde de Grimwald, descendante de Merlin et protectrice du pays des druides. Soutenu par l'ordre des Templiers chrétiens, le roi cherche à rompre cette alliance. La mort prématurée du père d'Aliénor lui offre une occasion inespérée. Le 25 juillet 1137, Louis célèbre le mariage de son fils avec la duchesse d'Aquitaine. Aliénor doit regagner la cour à Paris. Mais elle est accompagnée d'une jeune suivante, Loanna de Grimwald, qui veillera à ce que jamais Aliénor ne donne un héritier à la couronne de France et scelle ainsi une union contraire aux oracles celtiques. 

Ce que j'en ai pensé :


Selon les désirs des souverains l’avenir de leurs enfants est scellé, Aliénor doit épouser le fils de Geoffroy le Bel, Henri, le futur roi d’Angleterre. Mais Louis VI ne peut laisser faire cette union qui lui enlèverait l’Aquitaine, une des plus riches régions du royaume. A la mort accidentelle du père d’Aliénor, il la marie à son fils Louis VII. Aliénor regagne la cour à Paris accompagnée d’une jeune dame de compagnie, Loanna, descendante de Merlin. Loanna, pour qui la jeune reine éprouve une grande affection, a pour mission qu’Aliénor ne donne pas d’héritier à la couronne de France et qu’un jour elle puisse être reine d’Angleterre. En attendant la vie des jeunes femmes se passera à Paris au milieu des intrigues et des complots.



J’ai adoré ce roman qui nous fait découvrir l’histoire de la reine Aliénor d’Aquitaine au temps des croisades, mais une histoire dans laquelle l’imaginaire est omniprésent avec la fée Loanna qui utilise toutes sortes de filtres et de pouvoirs magiques pour arriver à ses fins. Malgré son caractère très capricieux, la jeune Aliénor est un personnage très agréable qui a une grande affection pour son amie Loanna, cette affection sera d’un grand secours pour aider la jolie fée dans sa mission.


Mireille Calmel nous plonge dans ce passé avec une écriture des plus agréables, j’ai bien aimé me retrouver tout près de ces deux jeunes femmes au milieu de la cour et c’est avec grand plaisir que je vais me plonger dans le deuxième tome pour suivre leurs aventures.



3 commentaires:

Mélusine a dit…

Oh j'avais adoré ce roman! As-tu lu les 2 tomes ou juste le 1er? Je l'ai trouvé vraiment envoûtant, il rend très bien l'univers à la fois sans pitié et magique des romans du Moyen Age, et mets la femme à l'honneur, pour une fois.

Stephie a dit…

Je dois le lire depuis des années, va savoir où il se cache d'ailleurs...

Dolly a dit…

Cela fait très longtemps moi aussi qu'il est dans ma PAL...ton avis donne envie de le lire rapidement.